Vente solidaire au collège Le Racinay

(actualisé le ) par Patricia Ollivier

Le collège Le Racinay a organisé une vente de brioches au profit de l’association Mali-Médicaments, le lundi 7/12 et le mardi 8/12 à la récréation de 10h20. Cette action faisait suite à l’intervention de Jean-Claude Beuf, président de l’association, dans toutes les classes de cinquième et s’inscrit dans le cadre d’un EPI pluridisciplinaire qui sera mené sur l’ensemble de l’année.

Lors de cette première rencontre, au mois de novembre, les élèves ont pu comprendre le fonctionnement d’une association, son rôle et les conséquences de son action sur la vie quotidienne des populations maliennes. Ils ont ensuite préparé des affiches pour annoncer la vente des brioches et mobiliser l’ensemble du collège.

Les bénéfices faits, au cours de cette vente de brioche, serviront à financer la construction de puits dans un village du centre du Mali.

En voici le résultat :

- 924 brioches ont été vendues sur les 2 récréations en un temps record et il en manquait ! Certains collégiens ont fait don de leur pièce de 2 €, d’autres ont fait des dons plus conséquents et même une petite collecte de pièces jaunes.

- Une recette globale de 743.35 €. L’achat des dites brioches est de 148.36 € soit un bénéfice de 594.19 €. Le bénéfice potentiel escompté était de 467.64 € soit une plus-value de 126.55 €, ce qui correspond aux dons en nature des élèves.

- 594.19 € c’est l’équivalent du financement de 3 m de creusement de puits moderne à grand diamètre. Cette somme sera investie à POMORODJOU, commune de KORO de 5 à 6 000 habitants, en situation critique, car des puits traditionnels sont en cours d’effondrement. Le projet consiste à réaliser un puits au centre du village, 43 m à creuser, projet estimé à 9 166 €. Le chantier devrait débuter dès janvier prochain et ce, grâce au complément de financement lié à la vente des brioches.

https://www.mali-medicaments.org/

Un grand bravo aux élèves et à leur famille pour cet élan de générosité.
Notre travail ne s’arrête pas là.

En effet, les élèves de cinquième vont maintenant créer un carnet de voyage imaginaire, qui va les entraîner au Mali, en Pays Dogon et ainsi poursuivre leur aventure solidaire.

Suite au prochain épisode…

Patricia Ollivier, professeure d’histoire-géographie-EMC