Victor Hugo se met à l’Ipad !

1 | par M. Stintzy

En cette fin d’année, une petite nouveauté est venue stimulée l’esprit des élèves de troisième. L’équipe de lettres a eu, en effet, en prêt une mallette de 16 ipad ( merci Créatice !)

Enthousiasmé par le projet, j’ai monté ma première séance.
Elle a eu un beau retentissement chez les élèves qui ont adoré travailler sous l’ipad. La séance a suivi trois parties :

  • Apprentissage de la tablette avec travail sur l’orthographe sur l’application Projet Voltaire.

  • Prise en main du clavier et du navigateur Safari avec une recherche sur le site de la BNF à propos de Victor Hugo. Les élèves devaient écrire sa biographie sur une page collaborative sur un pad du CRDP (etherpad). Ce dernier n’a pas réussi à gérer correctement les 15 groupes qui écrivaient en même temps, et certains s’amusaient à effacer ce que les autres écrivaient.

Je vais essayer la prochaine fois l’application Sundry Note qui permet de prendre des notes de manière collaborative, mais aussi d’intégrer des notes audio, des tableaux, des zones de dessin, des widgets (comme une calculatrice), des photos issues de la photothèque

  • Utilisation d’un traitement de texte pour travail sur du texte numérique : plaidoyer de Jean Valjean. Les élèves devaient récupérer le fichier, « pages » sur le compte DRopbox. Or seuls 4 groupes ont pu télécharger le document, pour les autres la connexion au site échouait.

La solution : J’ai créé une adresse mail classe sur laquelle j’ai envoyé le fichier à télécharger. Les élèves l’ont ouvert avec ipages ( traitement de texte d’Apple)

Cette troisième partie était l’enjeu principal de ma séance. L’objectif était de faire manipuler du texte numérique pour que les élèves rentrent plus facilement dans une lecture plus analytique. J’ai été très satisfaisait de l’impact. Après avoir pris en main le traitement de texte, qui diffère de word, les élèves se sont tous investis dans l’exercice avec succès. Même le plus passif des élèves s’est mis au travail.

Du coup, la synthèse écrite avec eux a été orientée davantage vers une problématique de type lycée, idéal pour la transition 3ème-2nd.